Nelly FLAUX

 Professeur émérite : linguistique

 

 

THÈMES DE RECHERCHE : Depuis les années 2005-2010, ma recherche (linguistique descriptive du français) se développe essentiellement dans le domaine de la sémantique des noms (toujours liée à la forme : syntaxe et morphologie). Seule ou en collaboration avec des collègues (D. Stosic de l’Université de Toulouse, V. Lagae de l’Université de Valenciennes), j’explore une catégorie de noms, qu’à la suite du philosophe E. Husserl, D. Van de Velde et moi, dans notre ouvrage de 2000, avons appelés « noms d’idéalités ». Il s’agit de noms susceptibles de désigner des objets qui se distinguent des objets purement physiques en ce qu’ils sont porteurs d’un « contenu spirituel » destiné à être appréhendé par autrui (noms désignant des oeuvres littéraires, musicales, picturales, mais aussi des créations théoriques comme les propositions, les théorèmes, les lois, etc…  entre autres : la liste est loin d’être exhaustive).

Cette recherche me conduit également à poursuivre, en collaboration avec D. Stosic et V. Lagae, dans le cadre d’un projet dirigé par deux collègues, l’une de Strasbourg et l’autre de Bochum (Allemagne), l’étude des noms servant à référer aux êtres humains créateurs de tels objets.

Elle m’incite aussi à examiner une sous-classe de noms qu’on appelle  « approximatifs » car celle-ci comporte des noms qui fonctionnent par ailleurs comme des noms d’idéalités : c’est le cas très clair du nom « forme ». C’est le thème de ma prochaine conférence au colloque de Bucarest (mai 2015) sur les « marqueurs d’approximation dans les langues romanes ».

Ayant travaillé sur les noms propres dans la période précédente -et notamment sur la figure qu’on appelle « l’antonomase»- et ayant assisté récemment à un colloque organisé par l’ENS de Lyon sur les noms propres, il est probable qu’un des prochains thèmes de ma recherche portera sur les relations qu’entretiennent les noms d’idéalités avec les noms propres  d’auteurs et avec les dénominations des œuvres créées car ils s’articulent souvent de manière étroite.

Dans l’immédiat, je prépare une communication (colloque franco-roumain d’Arras en mai 2015) sur la complémentation propositionnelle d’une certaine sous-classe de noms d’idéalités (« la théorie selon laquelle », « l’affirmation que », etc…).

Ce centrage sur les noms dits « noms d’idéalités », dont le but est de préciser leur place dans la typologie des noms du français, n’exclut pas la recherche dans des domaines voisins du domaine nominal. C’est le cas d’un travail engagé en collaboration avec V. Lagae sur deux pronoms dits « indéfinis » du français exprimant l’altérité.

 

PUBLICATIONS (depuis 2010)

Articles

2011_____________« A propos du verbe traduire et du nom traduction », Studii de Linguistica, Vol. 1-1, p. 85-104.

2011_____________(avec Stosic D.) « Noms d’idéalités, prépositions et temporalité » in E. Arjoca, C. Avezard-Roger, J. Goes & A Tihu (dir.), Temps, aspect et clases de mots : études théoriques et didactiques, Arras, Artois Preses Université, p. 155-178.

2012_____________« Proposition : un nom d’idéalité polysémique, Colloque « La polysémie dans tous ses états », Constanta, 29 août-3 septembre 2012 (à ce jour actes non publiés).

2012_____________« Traduire/traduction : ni mouvement ni changement d’état ? », Revue de Philologie, Belgrade, Faculté de Philologie, p. 19-36.

2012_____________« Les noms d’idéalités libres et les noms d’idéalités liés », in de Saussure L., Borillo A. et Vuillaume M., Grammaire, lexique, référence. Regards sur le sens. Mélanges offerts à Georges Kleiber pour ses quarante ans de carrière, Bern, Peter Lang, p. 59-75.

2012_____________(avec Stosic D.) « Les noms d’idéalités sont-ils polysémiques ? », in de Saussure L. et Rihs A., Études de sémantique et de pragmatique françaises, Bern, Peter Lang, p. 167-190.

2014_____________(avec Stosic D.) « Le nom traduction et sa complémentation », in Gautier A., Pino Serrano L., Valcárcel C. et Van Raemdonck D., ComplémentationS, Bruxelles, Peter Lang, p. 77-92.

2014_____________(avec Stosic D.) « Les noms d’idéalités et la nominalisation », in Goes J., Lachet C. et Masset A., NominalisationS, Arras, Artois Presses Université, p. 19-37.

2014_____________(avec Stosic D.) « Les noms d’idéalités et la modalité : marquage d’une opposition», Langages, 193, p. 127-142 .

2014_____________(avec Lagae V. et Stosic D.) « Romancier, symphoniste, sculpteur : les noms d’humains créateurs d’objets idéaux », in Neveu F., Blumenthal P., Hriba L., Gerstenberg A., Meinschaefer J. et Prévost S., Actes du 4e Congrès Mondial de Linguistique Française – CMLF 2014. SHS Web of Conferences, vol. 8, p. 3075-3089.

à paraître_____________(avec Lagae V. et Stosic D.) « Des noms d’idéalités aux noms d’humains », in Schnedecker C. et Mihatsch W., Les noms d’humains : une catégorie à part ?, Stuttgart, Franz Steiner Verlag.

à paraître_____________(avec Stosic D.) « Pour une classe de noms d’idéalités », Langue française.

à paraître_____________« Les œuvres d’art dénotant des oeuvres d’art plastiques », Travaux de linguistique 69, p. 11-128.

à paraître_____________« Règles d’interprétation des déterminants possessifs en français », Septième Colloque, « Les Etudes françaises aujourd’hui », Université de Belgrade, 7-8 novembre 2014.

à paraître_____________(avec Lagae V.) « Un brouhaha de négations. Etude de l’unité lexicale négation », Artois, A.P.U.

en préparation_____________(avec Stosic D.) « Livre, sonate, gravure, film, théorie : pour un traitement unifié des noms d’objets à contenu spirituel ».

en préparation_____________« Les marqueurs nominaux d’approximation et les noms d’idéalités », à présenter au colloque « Moyens linguistiques pour exprimer l’imprécision dans les langues romanes », Bucarest, 22-23 mai 2015.

en préparation_____________« La complémentation verbale des noms dénotant des objets idéaux », à présenter au colloque franco-roumain d’Arras «La phrase, carrefour linguistique et didactique », 3-5 juin 2015.

en préparation_____________(avec Mostrov V.) « Les noms humains de comportements déviants »

Edition

2010_____________(avec Stosic D. et Vet C., eds.) Interpréter les temps verbaux, Berne, Peter Lang.